AccueilAccueil
Trouver rapidement des leçons et des exercices pour l'école :

Nouveau départ pour une professeur des écoles

Et voilà, c'est fini : j'ai fait classe pour la dernière fois de ma vie.

Après 7 ans en tant que professeur des écoles j'ai sauté le pas et j'ai donné ma démission.


Non je n'ai pas gagné au loto même si une partie de moi a eu envie de chanter « au revoir, au revoir président ! ».

 

 


Comme vous, j'ai aimé ce métier même si la réalité sur le terrain s'est avérée très différente de ma « représentation initiale » !
Moi qui me souvenais de l'école comme je l'avais vécue, la réalité s'est révélée bien différente...


J'ai eu la chance d'être une élève pour qui c'était facile d'apprendre.

Je m'attendais inconsciemment à retrouver 26 mini-Mag en face de moi !

 

Vous le savez, la réalité était tout autre et j'ai du apprendre à ne pas « jouer à la maîtresse » mais à m'adapter à « l'hétérogénéité » de mon public comme on dit.

 

J'ai découvert la différenciation, je me suis souvent remise en question ... et j'ai aimé ça !

 

Finalement ce sont mes élèves qui m'ont appris mon métier.

Jusqu'au dernier jour j'ai aimé retrouver mes élèves mais je préfère partir car j'ai l'impression d'être une pile qui a trop donné et qui s'use.

Je viens d'avoir 33 ans, 1 tiers de ma vie : je rebondis !

Image-rebondir
Comme c'est le cas pour toutes les instits et tous les PE d'ailleurs j'y ai passé beaucoup d'heures, sûrement trop mais peut-on nous reprocher d'être perfectionnistes, d'aimer le travail bien fait et de se soucier de chacun de nos élèves ?

 

Au début je pensais que c'était normal, que ça s’allégerait avec les années mais ce ne fut pas le cas.


Je crois même que c'était le contraire !

 

Depuis l'arrivée de mes enfants je devais mener de front ma vie professionnelle et ma vie de maman et je ne voulais négliger aucune des 2.

C'est pourquoi, comme beaucoup d'autres, ma deuxième journée commençait à 21h00 (une fois que mes loulous étaient endormis...)


J'ai eu parfois l'impression d'une certaine schizophrénie quand je devais choisir entre jouer avec ma fille par exemple ou corriger mes évals.

 

Et toujours cette impression d'être la physiquement avec ma famille mais pas totalement disponible mentalement !

 

Pour moi c'était le moment mais je ne compte pas abandonner mes anciens collègues. Heureusement que tout le monde ne quitte pas le navire mais si le voyage pouvait être plus léger pour l'équipage, il n'en serait que plus beau.

 Image-voilier

Pour se faire, je vais continuer à travailler dans l'intérêt des élèves mais autrement.

Je ferai mon maximum pour essayer de mutualiser les ressources disponibles sur le net par le biais de SitesPE.

Les PE doivent trouver des ressources rapidement pour pouvoir se concentrer sur le cœur de leur métier.

 

A bientôt. Mag de SitesPE.

 

Edit du 15/07/2015 : Découvrez ici mon nouvel article :-)



Partagez cet article sur Facebook :-)



Et abonnez-vous à la page de SitesPE ;-)